L'ÉGLISE par Jean T.

Publié le par Pseudo : Hecto

L'ÉGLISE
par Jean T.


Bien-aimés,

Nous avons le privilège de connaître notre Dieu en tant que Père ! Pas par une doctrine, mais par une relation vivante ! Quand Jésus était sur terre, il n'a pas seulement joui de l'amour du Père, mais également de la puissance de Dieu, de nombreux signes l'attestant. A sa suite nous devons aussi le connaître comme notre Dieu et Père ! N'est-ce pas formidable de pouvoir dire à Dieu, au milieu de tant de situations mouvementées, "mon Dieu ! mon Père !" ? Un incroyant ne peut pas le dire.

Comme le Fils, nous ses frères et soeurs, devons aimer notre Père ! Jésus avait une seule pensée durant sa vie terrestre : "faire la volonté du Père" ! Combien nous aussi devons désirer faire sa volonté ! Matthieu 7:21 dit "Ceux qui me disent Seigneur ! Seigneur ! n'entrerons pas tous dans le Royaume des Cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père". Si vous cultivez une relation intime avec Lui, vous aurez un désir pour faire Sa volonté et la force d'abandonner la votre ! Il sera satisfait et vous aussi !

De vos oeuvres faites durant votre vie, seules celles qui auront été selon Sa volonté vous pareront éternellement ! Beaucoup d'entre nous risquent d'être "pauvres" de ce point de vue ! Paul prie pour que nous soyons remplis de la connaissance de Sa volonté (Ephésiens 1:3) ? D'après la Parole cette volonté a au moins trois aspects actuels : Le salut, la sanctification et l'édification de l'Église.

L'Église

L'Église est l'assemblée prévue par le Père pour permettre la sanctification de chacun de ses enfants. Le salut est pour l'homme, mais l'Église est pour Dieu. "Ce palais n'est pas pour un homme, mais il est pour l'Eternel Dieu" (1 Chroniques. 29 :1). Il est donc normal qu'il soit réalisé "selon le modèle" (Ex. 25 : 9,40) et dans le "lieu" choisi par Dieu comme le montre l'Ancien Testament ! Il a tout choisi, matériaux, dimensions, couleurs, mobilier, endroit, tout !

Dans notre âge, il en est de même pour l'Église, nous ne pouvons la bâtir
selon nos propres opinions et poser le fondement (Christ) sur n'importe quel "terrain"!

Écoutons la mise en garde de Deut. 12, 8 : "vous n'agirez donc pas comme nous le faisons ici où chacun fait ce qui lui semble bon". Quelle Parole actuelle ! Celui-ci a tel "matériau", un autre "telle couleur", d'autres encore tel ou tel élément de la maison (réelles choses de Dieu) et chacun construit sa "maisonnette" sur le terrain qu'il pense être le choix divin ! Dieu va-t-il reconnaître et habiter richement dans cette "cité" hétéroclite, au milieu de ce bazar "babylonien"? Non, car ce n'est pas ce qu'il avait demandé, encore moins l'expression de Sa nature UNE ! Le modèle, clair dans l'Ancien Testament, est bien visible dans le Nouveau : On y voit, dans l'adresse des Épîtres le principe "une ville-une église", donc aucune division doctrinale n'est permise. Autrefois l'adoration se faisait dans UNE ville, Jérusalem et pas n'importe où dans cette ville, mais dans le Temple. Aujourd'hui ce n'est pas non plus n'importe où, même sur le bon terrain, mais dans notre esprit (un avec celui du Seigneur), donc en présence du "Je suis", la seule réalité !

C'est seulement là que les divisions s'évanouissent, car il y a un seul Esprit pour le seul corps ! L'unité pratique ne prends corps qu'en Esprit ! Alors où êtes-vous dans vos dénominations ? Demandez au Seigneur de vraiment VOIR ce point, ce n'est pas si facile ! Pas seulement pour l'aspect "positionne" (localité), mais aussi pour l'aspect "essentiel" (vie en esprit) !

Choisir le terrain de l'unité, c'est choisir Dieu Lui-même ! Ainsi Sa volonté sera accomplie et Son règne sur cette terre viendra !

Le SALUT

"Dieu, notre sauveur, ...veut que tous les hommes soient SAUVES et parviennent à la PLEINE connaissance de la vérité." (1 Timothée. 2: 3-4). Bien-aimés, si nous connaissons (un peu) le coeur du Père, nous serons conscients de son Amour pour tous, mais si nous n'avons pas de communion avec Lui, nous n'aurons pas Son coeur pour les gens qui périssent. En tant que croyants, si nous ne mûrissons pas aujourd'hui dans le Seigneur, nous aurons encore 1000 ans pour le faire, par contre, nos amis, notre entourage, s'ils ne le connaissent pas, n'auront plus cette chance dans l'âge à venir. Ils resteront séparés de Dieu pour toujours ! C'est un cas d'urgence ! Être séparé de la source de Vie et d'Amour c'est cela l'Enfer!

L'homme est précieux pour Dieu, il ne veut pas qu'il aille à la perdition ! Plus nous nous approchons du Père, plus nous sommes remplis de compassion pour les incroyants. Le Seigneur est venu vivre et mourir sur terre pour sauver les hommes ! Chacun d'eux est un vase pour un merveilleux contenu : Dieu Lui-même qui veut y demeurer ! La prédication de la croix est certes une folie pour le monde, mais c'est la sagesse de Dieu. Oublions notre "amour propre", notre sagesse humaine et annonçons la sagesse de Dieu ! Pas d'une manière philosophique, mais simple et vraie : ce qu'il a fait pour nous ou ce qu'il veut faire pour l'auditeur dans sa situation pratique (par exemple).

La SANCTIFICATION

Pourquoi devons-nous être sanctifiés (purifiés, mis à part pour Dieu) ? Parce que notre Père est Saint (1 Pie 1 : 16) ! Sa volonté est de nous faire paraître devant Lui, saints et irréprochables (Ephésiens 1 : 4). La sanctification touche chaque partie de notre être, le "moi" naturel doit être transformé ! Nos coeurs, nos intelligences, nos désirs doivent être renouvelés ! Après avoir régénéré notre esprit, le Seigneur commence à nous sanctifier. Il nous purifie du péché, nous fait sortir de choses mondaines, nous sépare de choses impures, nous rend conscient que "notre vieille manière de vivre" ne va pas. Appuyons-nous donc sur Lui par la foi dans notre marche journalière ! Récompense : "Heureux ceux qui ont le coeur pur, car il verront Dieu" (Matthieu. 5 : 8). C'est une condition indispensable pour le voir bien-aimés !

Il dit dans Thess 5 : 23-24 : " Que le Dieu de Paix vous sanctifie lui-même tout entiers... c 'est Lui qui le fera"... Bien sûr si nous le lui permettons, si nous appliquons son sang, si nous lâchons ce qu'il nous montre comme un obstacle dans notre relation à Lui ! Il ne force personne !

Pourquoi est-il dit que c'est le "Dieu de Paix" qui le fera et pas le "Dieu Saint" ? Ce serait plus logique pour la sanctification ! En fait plus nous sommes sanctifiés, plus nous amenons la Paix. La Paix pourrait servir d'instrument de mesure à la Sanctification ! Le Dieu Saint nous fait d'autant plus goûter Sa Paix que nous sommes sanctifiés ! Ce n'est pas une petite chose et c'est indispensable pour la paix entre nous... Demandons-lui souvent : "Sanctifie-moi" !

Jean T.


Publié dans LA VRAIE ÉGLISE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article