Les qualités divines que sont l’amour et la haine.

Publié le par Pseudo : Hecto

 

Les qualités divines que sont l’amour et la haine


“ Haïssez le mal et aimez le bien.” Amos 5:15.

L’AMOUR et la haine.

Peut-on manifester ces deux sentiments et plaire à Dieu ? Selon le rédacteur biblique Amos, on peut répondre oui. Dieu l’inspira pour qu’il transmette ce commandement à son ancien peuple, la nation d’Israël : “Haïssez le mal et aimez le bien.” (Amos 5:15). Dans le même ordre d’idée, Salomon, rédacteur biblique plus ancien, déclara qu’il y a “un temps pour aimer et un temps pour haïr”. Ecclésiaste 3:8.

  L’amour et la haine sont deux mots souvent mal compris à notre époque. Y a-t-il un mot qui ait été davantage écrit, prononcé et chanté que le terme “amour”?

Et pourtant, combien de gens peuvent dire ce qu’est exactement l’amour ? On dit de certains qu’ils aiment le sport, la télévision, les voitures et même les chats et les chiens.

En revanche, on dit que quelqu’un hait le capitalisme, le communisme, la dictature ou d’autres formes de gouvernement. Certains détestent aussi les impôts et les autorités. On remarque souvent une haine profonde entre des personnes de nationalités ou de races différentes, entre employeurs et employés, entre riches et pauvres. Est-ce de ce genre d’amour et de haine que parlent les rédacteurs bibliques ? Bien que chrétien, êtes-vous influencé par cette conception faussée de l’amour et de la haine ? Tandis que nous examinerons ce que sont l’amour et la haine conformes à la volonté de Dieu, il vous sera plus facile de répondre à ces questions. Tout d’abord, examinons en détail ce qu’est l’amour selon Dieu et tel que l’apôtre Paul, inspiré par Dieu, l’a défini dans 1Corinthiens 13:4-8.

  “L’amour est longanime et bon.” Cela ne signifie pas seulement endurer les difficultés, mais aussi supporter des conditions défavorables. Dans leur famille, les chrétiens qui exercent l’amour selon Dieu ne se contentent pas de supporter les imperfections des autres. Patiemment, ‘ils se supportent les uns les autres et se pardonnent volontiers les uns aux autres, si quelqu’un a un sujet de plainte contre un autre’. (Colossiens 3:13) Même dans des relations aussi étroites que celles qui unissent un mari à sa femme, des points de vue différents rendent nécessaire cet amour. Par exemple, un des conjoints peut aimer rendre visite de temps en temps à des amis ou à des parents, alors que cela n’attire pas particulièrement l’autre conjoint. Ce dernier insistera-t-il pour agir à sa guise ou ira-t-il en rechignant, rendant ainsi cette visite désagréable pour tous ? Le conjoint qui fait preuve d’un amour conforme à la volonté de Dieu s’intéressera à ce qui plaît à l’autre et y trouvera du plaisir. Nous pouvons avoir d’autres occasions de nous montrer longanimes en parlant de la bonne nouvelle de la Bible à nos voisins ou à d’autres personnes. Lors d’une conversation sur YaHWeH  et ses desseins, certains peuvent réagir de manière impolie ou même avec grossièreté. Le ministre chrétien qui fait preuve d’amour cherchera-t-il à se venger par des paroles dures ou des remarques blessantes ? Non, car il est “longanime et bon”.

  “L’amour n’est pas jaloux.” La situation matérielle des serviteurs de YaHWeH est très variable, certains étant pauvres alors que d’autres sont pécuniairement aisés. Les uns et les autres ont la même valeur aux yeux de YaHWeH. Ceux qui sont moins aisés ont-ils donc des raisons d’envier les biens matériels de leurs frères ou devraient-ils leur en tenir rigueur ? De telles pensées pourraient s’introduire subtilement dans l’esprit d’un chrétien s’il se montre jaloux. Rappelez-vous que la Bible ne condamne pas l'argent, mais “l’amour de l'argent”. (1Timothée 6:9, 10 ; Hébreux 13:5)

Quel est alors votre état d’esprit ? Ressentez-vous une pointe de jalousie vis-à-vis des possibilités que possède votre prochain ? L’amour selon Dieu n’est pas jaloux. Cet amour nous empêchera de considérer nos frères comme des rivaux et des apostats. Nous serons plutôt heureux de constater leurs progrès. Le seul fait d’avoir envie de parler de DIEU, d’échanger des paroles divines devrait nous satisfaire et nous rendre heureux.

  L’amour “ne se vante pas, ne se gonfle pas d'orgueil”. Nos conversations, c’est-à-dire nos paroles et nos interlocuteurs, révèlent ce que nous sommes dans ce domaine. Vous rendez-vous compte que vous parlez un peu trop de vous, que vous cherchez toujours avec subtilité à diriger la conversation, tout en vous efforçant cependant de donner l’impression que vous ne désirez pas attirer l’attention sur votre personne ? Êtes-vous constamment en train de raconter ce que vous avez fait dans le ministère chrétien ou dans la vie en général ? Relatez-vous ces faits parce que vous désirez encourager vos frères ou cherchez-vous à attirer l’attention sur vous ? Raconter des faits de prédication est indiscutablement une bonne chose, c’est même très encourageant. Mais un chrétien qui manifeste l’amour selon Dieu limitera son rôle à celui d’un instrument utile à ses frères. Il attribuera toujours l’honneur à YaHWeH. On se montre prévenant en invitant les autres à s’exprimer et en écoutant ce qu’ils ont à dire ; de plus, on en retire des bienfaits. C’est une preuve d’humilité, qui est une des caractéristiques de l’amour conforme à la volonté de Dieu. 1Pierre 4:11.

  L’amour “ne se conduit pas avec indécence”. D’autres traductions disent que l’amour n’est pas “malhonnête”, qu’il “ne choque pas”. (Segond ; Byington.) De nombreuses choses sont franchement indécentes ; par exemple la fornication, l’impureté et les accès de colère (Romains 13:13). Mais n’avez-vous jamais pensé que les mauvaises manières sont également indécentes ou malhonnêtes ? Celle de traiter son prochain de menteur, de falsificateur, de trompeur, de sectarisme, ou chose semblable, n’es-ce pas faire preuve d’un manque d’amour ?

    L’amour “ne cherche pas son propre intérêt”. Au contraire, il est guidé par ce principe énoncé un peu avant par Paul : “Que chacun continue à chercher, non pas son avantage personnel, mais celui d’autrui !” (1Corinthiens 10:24).

Pouvons-nous imaginer Jésus agissant de cette manière ? L’amour selon Dieu nous incitera à faire passer nos intérêts personnels après ceux des autres.

  L’amour “ne s’irrite pas”. Quand vous voyagez en automobile, comment réagissez-vous si une autre voiture vous coupe la route ? Quand vous êtes arrêté à un carrefour, comment réagissez-vous si le conducteur qui est juste derrière vous donne un violent coup d’avertisseur dès que le feu passe au vert ? Démarrez-vous très lentement pour montrer à cet automobiliste qu’on ne gagne rien à être impatient ? Celui qui fait preuve de l’amour selon Dieu ne s’irritera pas des mauvaises manières courantes dans le présent monde.

Pourquoi un chrétien devrait-il s’irriter parce que les impôts augmentent ou parce que les services publics fonctionnent de plus en plus mal ? N’est-ce pas une preuve de plus que la fin du présent système approche rapidement ? L’amour selon Dieu tient compte de l’imperfection humaine et reconnaît à chacun le droit de décider dans quelle mesure il répondra à l’amour de Dieu.

  L’amour “ne tient pas compte du mal subi”. Gardez-vous le souvenir de ce qu’on vous a fait il y a cinq ou dix ans ? Peut-être avez-vous été offensé ; mais il est contraire à la Parole de Dieu de garder le souvenir de telles choses et de les ressasser continuellement. Celui qui n’oublie pas les offenses passées ou qui garde rancune à quelqu’un ne fait de bien ni à lui ni aux autres. Son point de vue négatif nuit à sa joie et à celle de ses compagnons. Même ses relations avec YaHWeH en sont affectées. En effet, comment un tel homme peut-il prier ainsi : “ pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés.” (Matthieu 6:12). Jacques déclara : “Car le jugement est sans miséricorde pour qui n’exerce pas la miséricorde.” (Jacques 2:13). Qu’il est agréable de pouvoir prier Dieu à la fin d’une journée quand nous ne tenons pas compte du mal subi ! Matthieu 18:21, 22 ; Ephésiens 4:26.

  L’amour “ne se réjouit pas de l’injustice, mais se réjouit avec la vérité”. Celui qui apprécie cet aspect de l’amour conforme à la volonté de Dieu ne cherche pas à se divertir au moyen de livres, de films ou de programmes de télévision qui mettent en évidence l’injustice. Au contraire, il montre par ses paroles, dans ses conversations de tous les jours ou dans ses moments de détente, qu’il “se réjouit avec la vérité”. Jésus a dit : “C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle.” Matthieu 12:34.

  L’amour “supporte tout”. Cette expression signifie littéralement : “L’Amour excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.” (1Corinthiens 13:7). Comme un toit étanche, il couvre et protège ce qui est en dessous. Il repousse ou pare quelque chose. Ce mot signifie donc aussi supporter, tenir (1Corinthiens 9:12; 1Thessaloniciens 3:1,5). L’amour selon Dieu est réaliste ; il ne s’attend pas à ce qu’un homme imparfait agisse parfaitement. Il se montre très tolérant et n’est pas susceptible. Si un membre de notre famille commet une erreur, nous ne la proclamerons pas, mais l’amour selon Dieu nous incitera à passer outre et à couvrir celui qui s’est égaré s’il ne s’agit pas d’une faute grave. Même si un chrétien est maltraité dans son assemblée ou à son lieu de travail, l’amour “supporte tout”. Proverbes 10:12; 17:9.

  L’amour “croit tout”. Cela ne veut pas dire que les chrétiens sont crédules, mais qu’ils ont une confiance sans réserve en leur Père céleste. Ils ne mettent pas en doute ce qu’il leur dit par l’entremise de sa Parole écrite. Ceux qui, avec confiance, se conforment aux voies de YaHWeH en retirent des bienfaits. Par exemple, YaHWeH a depuis des années averti ses serviteurs des effets nuisibles du tabac. Ceux qui ont tenu compte de cet avertissement en ont retiré des bienfaits physiques et spirituels. Peut-être certains n’ont-ils pas compris pourquoi ils devaient s’abstenir de fumer. Toutefois, même s’ils n’en comprenaient pas parfaitement les raisons bibliques et physiques, en ‘croyant tout’ ils se sont fait du bien. Aujourd’hui, nous connaissons bien les raisons bibliques de nous abstenir du tabac, et les médecins du monde entier reconnaissent que cela est salutaire pour le corps. 2Corinthiens 7:1.

  L’amour “espère tout”. Il se peut que dans le cadre de notre évangélisation chrétienne nous ayons visité ou parlé à des habitants sans obtenir de résultats évidents. L’amour selon Dieu nous incitera à continuer de visiter ces gens d’une manière positive et aimable avec l’espoir que quelques-uns écouteront le message et apprendront la vérité. Peut-être vivez-vous depuis de nombreuses années avec un conjoint non croyant. Certains chrétiens ont dû donner un bon exemple de fidélité pendant dix ans, vingt ans et même davantage avant que leur conjoint accepte la vérité. Ne cessez jamais d’espérer. C’est un excellent complément de notre service fidèle qui nous aidera à rester heureux et optimistes dans l’adversité. Romains 8:24, 25.

  L’amour “endure tout”. Cet aspect de l’amour est particulièrement nécessaire quand on considère ces paroles : “ Tous ceux qui veulent vivre pieusement en Jésus-Christ seront persécutés.” (2Timothée 3:12). Bien qu’étant “les objets de la haine de toutes les nations”, les vrais chrétiens qui croient en YaHWeH n’ont jamais renoncé à leur intégrité, tant à l’époque du Colisée de la Rome antique qu’au temps des camps de concentration de l’Allemagne nazie (Matthieu 24:9).

  Mais est-il vraiment possible que l’amour selon Dieu puisse nous aider dans tous ces domaines ? Peut-il réellement aider deux conjoints à demeurer ensemble et à servir Dieu joyeusement ? Peut-il nous aider à rester optimistes dans l’adversité, à ne pas nous irriter quand nous subissons de mauvais traitements et à nous montrer généreux et longanimes ? Peut-il faire tout cela ? Oui, car “l’amour ne passe jamais”.

  Vous avez pu voir les bienfaits qui résultent de l’amour selon Dieu. Mais comment peut-on haïr ? Un psalmiste de la Bible le savait ; il dit : “Ô vous qui aimez YaHWeH, haïssez ce qui est mauvais.” Il dit encore : “Est-ce que je ne hais pas ceux qui te haïssent profondément, ô YaHWeH, et est-ce que je n’éprouve pas du dégoût pour ceux qui se révoltent contre toi ? Je les hais d’une haine totale. Ils sont devenus pour moi de véritables ennemis.” (Psaumes 97:10 ; 139:21, 22). Ces paroles puissantes sont une expression de haine conforme à la volonté de Dieu. Il vous faut, vous aussi, exercer cette qualité pour plaire à Dieu.

  Cette haine suscite en vous un sentiment de dégoût. Vous détestez, vous méprisez l’objet de votre haine. Rien qu’à y penser, cela vous répugne. Quand la femme de son maître tenta Joseph et le supplia de se livrer à des pratiques impures avec elle, en allant jusqu’à le saisir par son vêtement, Joseph n’a pas eu besoin de réfléchir pour savoir ce qu’il devait faire. Un instant d’hésitation aurait pu ruiner ses relations avec YaHWeH. Il s’est tout simplement enfui. Sa haine de ce qui est mauvais déclencha en lui une réaction automatique et sauvegarda sa conscience devant Dieu (Genèse 39:7-12). De même aujourd’hui, tout comme la haine sépare certaines personnes, la haine conforme à la volonté de Dieu nous éloignera du mal.

  Pourquoi ne pas vous interroger personnellement pour savoir ce que vous pensez des choses que déteste YaHWeH ? “Il y a six choses que hait YaHWeH ; oui, sept sont des choses détestables pour son âme : des yeux altiers, une langue mensongère, et des mains qui versent le sang innocent, un cœur qui forge des projets nuisibles, des pieds qui ont hâte de courir au mal, un faux témoin qui exhale des mensonges, et quiconque sème des disputes entre frères.” (Proverbes 6:16-19). La façon dont vous réagissez à ces choses reflète dans quelle mesure vous exercez la haine conforme à la volonté de Dieu.

  La haine selon Dieu ne s’exerce jamais à l’encontre de nos frères chrétiens, quelle que soit leur imperfection. L’apôtre Jean écrivit : “Quiconque hait son frère est un homicide, et vous savez qu’aucun homicide n’a la vie éternelle demeurant en lui.” (1Jean 3:15). Même si nos frères commettent des fautes graves, nous leur témoignons de la compassion et de la miséricorde. Matthieu 18:18.

  La haine selon Dieu ne tolère pas le mal. Cela ne signifie pas pour autant que les chrétiens recourent à la force pour lutter contre la fausse religion et les gouvernements corrompus. Ils savent en effet que cela est réservé à Dieu. Un chrétien démontrera sa haine pour de telles choses en communiquant avec zèle à ses semblables ce que dit la Parole de Dieu sur l’époque où seul le Royaume de Dieu dominera la terre. La haine conforme à la volonté de Dieu se manifeste également par le mépris du mensonge, du vol et de l’impureté sexuelle. Par ses conversations, par son mode de vie et par le choix de ses divertissements, un chrétien ne laisse aucun doute quant à son attitude envers ces choses. Ephésiens 5:3-5.

  C’est maintenant qu’il faut cultiver ces deux qualités que sont l’amour et la haine conformes à la volonté de Dieu. L’amour des choses que YaHWeH aime et la haine de celles qu’il hait nous préserveront des pratiques de ce monde méchant. L’amour selon Dieu est une force puissante pour le bien, et la haine selon Dieu est une protection contre le mal qui nous aide à continuer de marcher dans les voies de YaHWeH. Quelle est la profondeur de notre amour et de notre haine ? Notre réponse à cette question nous permettra d’apprécier la valeur de toute notre vie.
  
 
  Avec mes salutations et toute mon Amitié
     Au plaisir de vous lire prochainement !
 
 

Publié dans L'AMOUR DE D.IEU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 17/11/2010 14:12



Bonjour,


Vous êtes invité à visiter mon Blog sur la conscience humaine
(fermaton.over-blog.com).
Voir la page théorème sur l'Amour (fermaton.over-blog.com)


Cordialement


Clovis Simard